Paroles d’Alumni : Jérémy Audoin, diplômé ELT

Jérémy Audoin est le créateur et porteur de la startup Cigaltone. Déterminé et passionné, sont les 2 qualités que l’on peut indéniablement attribuer à Jérémy, et son aventure entrepreneuriale en témoigne. Pour nous, il revient sur son passage à l’ENSIL-ENSCI et nous parle de son projet.

Quel a été votre parcours avant votre arrivée à l’ENSIL-ENSCI ?
Passionné depuis l’enfance par les sciences et par l’électronique en particulier, je n’étais pas par ailleurs un très bon élève. A écouter mes professeurs, je devais me diriger vers une filière professionnelle et mes parents et moi avons dû insister pour me laisser poursuivre mon cursus en filière générale. Elève au lycée Albert Claveille à Périgueux, je finis péniblement ma terminale et obtiens mon bac grâce aux matières scientifiques qui m’assurent la moyenne. J’entre ensuite en DUT GEII à Brive (Génie Electrique et Informatique Industrielle) et c ’est à partir de ce moment-là, que les études deviennent pour moi, une véritable source d’épanouissement car je n’étudie que des choses qui me parlent et qui me passionnent. Très bien classé dans la promo, grâce à la passerelle entre l’IUT et l’école, j’ai la chance de pouvoir intégrer l’ENSIL-ENSCI, en spécialité Electronique et Télécommunications. C’est un rêve qui devient réalité, car quelques années plus tôt, je n’aurais pas pu imaginer devenir ingénieur !

Comment et quand est né votre projet d’entreprendre ?
Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu des idées d’invention et de création. Puis à l’ENSIL-ENSCI, avec les enseignements et les projets, j’ai très vite su que j’allais me lancer dans l’aventure entrepreneuriale. J’ai obtenu le statut d’étudiant-entrepreneur lors de ma 5e année et j’ai mené en parallèle la fin de mon cursus et le démarrage de ma start-up Cigaltone.

Alors, Cigaltone, c’est quoi ?
C’est une enceinte modulaire alliant performance et écologie. J’adore la musique, et l’électronique (vous l’avez compris ) et j’ai voulu créer une enceinte robuste, pérenne, évolutive, et aux qualités sonores soignées grâce à un travail sur la chaîne d’amplification, avec des amplificateurs et des haut-parleurs innovants fonctionnant en symbiose pour procurer une expérience auditive unique au monde. Pour prendre le contrepied de l’obsolescence programmée, l’enceinte CAS1 de Cigaltone a été conçue de façon simple et durable pour faciliter les réparations. De plus, la majorité des pièces sont construites localement par moi-même dans mon atelier avec pour certaines des matériaux recyclés.

Avez-vous présenté votre projet à des concours et prix d’innovation ?
Oui, en 2021, j’ai obtenu le 3e prix coup de pouce de la Fondation Le Roch les Mousquetaires et j’ai été lauréat du prix de l’innovation technologique Pépite de Nouvelle Aquitaine. Ces dotations m’ont permis d’investir dans du matériel pour le prototype 2 de mon enceinte et ces distinctions m’ont aussi apporté de la visibilité.

Quelles sont les prochaines étapes pour l’avancée de Cigaltone ?
Je vous donne rendez-vous en 2023 pour le prototype industrialisable. En attendant, pour avancer sur tous les fronts, seul, je vois les limites et je suis donc à la recherche active d’un associé : quelqu’un de motivé et qui a envie d’apprendre. J’en profite pour faire un appel : n’hésitez pas à me contacter si vous êtes intéressé !

Quels conseils donneriez-vous à nos élèves futurs diplômés ?
Il est important de se fixer des objectifs, quels qu’ils soient et d’essayer de s’y tenir. Si, comme moi, vous avez l’envie d’entreprendre et d’innover, je n’ai qu’un conseil, foncez ! Et dans les échecs, car on en rencontre toujours, essayez d’en retirer les éléments positifs ! Enfin, la clé pour réussir et avoir les idées claires, c’est d’avoir une bonne hygiène de vie.

Et pour finir, auriez-vous un petit souvenir de votre passage à l’ENSIL-ENSCI à partager avec nous ?
J’en ai plein ! Malgré une période très perturbée par la pandémie et les confinements successifs, mes années d’Ensilien resteront bien gravées dans ma mémoire. Je retiendrai notamment les anecdotes et histoires de Pierre Laurence, et les signaux d’attention de Valérie Madrangeas pour nous dire ce qui sera dans le prochain examen « 100% de chance ou de malchance de l’avoir au partiel ».

Merci Jérémy pour votre témoignage et longue route à Cigaltone

 

———-

Pour en savoir + sur Cigaltone et son actualité

http://cigaltone.fr/

https://www.linkedin.com/company/cigaltone/