De nouveaux procédés au service de l’usine du futur


La fabrication additive est vue aujourd’hui non seulement comme un nouveau procédé d’élaboration des produits, mais aussi comme un vecteur structurant de l’usine du futur, apte à engendrer une nouvelle révolution industrielle. Ainsi, la fabrication additive est en train de basculer du prototypage rapide vers un réel outil de production industriel pour de multiples matériaux (polymères, alliages métalliques et céramiques). Il devient donc nécessaire de former des ingénieurs aptes à mettre en œuvre cette nouvelle technologie d’obtention de produits. Une nouvelle option au diplôme d’ingénieur de l’ENSIL-ENSCI a donc été créée pour les étudiants des spécialités CERAM, MAT et MIX et elle ouvrira dès septembre 2018.

Les enseignements dispensés permettront aux étudiants d’aborder des problèmes transversaux spécifiques à la fabrication additive : de la conception au procédé de fabrication pour différents matériaux. Des partenaires industriels (IPC, LEGRAND, VALEO) participent à cette formation en amenant leur expérience à travers des études de cas. La mise en pratique des connaissances se fera lors d’un mini-projet pluridisciplinaire réunissant des étudiants des trois spécialités !

Cette action fait partie d’un projet soutenu par la région Nouvelle Aquitaine et porté par l’IUT Génie Mécanique et Productique, visant au déploiement au sein de l’Université de Limoges de nouvelles formations dans le domaine de la fabrication additive.